Malgré quelques rares apparitions sur scène, Stéphanie Séjour Antoine dit Tifane est toujours restée attachée à la musique, sa passion. Elle a pris du recul tout en se préparant pour un éventuel retour plus active que jamais. Ce qui ne tardera pas à arriver. Dans une entrevue accordée à Dynasty Haïti, elle décide de faire le point sur sa carrière musicale et de ses différents projets.

Mère de deux enfants (Giyani et Ayeelo) , Tifane a du s’absenter de la scène musicale pour prendre du temps pour entretenir sa famille. Elle en a profité aussi pour mieux se préparer professionnellement.  « Je suis supportée par un manager, une fashionista qui amène un upgrade à mon look qui devient plutôt un look de déesse créole du future et d’un relationniste exceptionnel », se réjouit-elle. La chanteuse dit être plus aisée maintenant dans ses déplacements car ses enfants sont devenus plus grands .

 

Pour son grand retour, elle compte offrir au public la vidéo de  “Anye”,  « c’est une chanson que j’avais déjà prématurément et timidement lancée  tout de suite après la naissance de mon plus jeune fils. Vu ce que nous traversons de nos jours, mon staff et moi avons jugé que Haïti a besoin de positivité plus que jamais » , nous explique-t-elle. La vidéo montre  des gens du pays qui malgré vent et marées continuent à lutter et vivre parce qu’ils et elles n’ont pas le choix.  « Je reçois presque tous les jours des mots de remerciements pour cette chanson “ Anye” qui réanime pas mal de gens dans leurs moments difficiles et tristes ».

 

 

Tifane veut du neuf dans son répertoire musical.  « Il y aura du changement à plusieurs niveaux. Je ne suis pas connu pour des “bouyon rechofe” parce que je fais très attention a ne pas être monotones musicalement. Sans le faire exprès, j’ai certains textes qui ne seront pas pour les enfants », a t-elle prévenu. Elle a mûri et décide alors de chanter d’autres sujets pour les adultes de son âge tels que l’érotisme, un peu de colère, de l’amour, l’humanité, la promotion de notre ethnicité et de nos origine noirs. Elle restera quand même  dans la catégorie Afro Caribéenne et ne chantera pas seulement en créole. Haspen et Nice Beat, deux producteurs haïtiens, la soutiennent. Ainsi qu’un producteur Français, Lionel Pasquier et un Tanzanien, Muchmore Beat.

 

La présence des femmes sur l’échiquier musical haïtien commence à se faire sentir. Cependant, pour l’interprète de  «Sekrè a », ces dernières devront faire beaucoup d’attention pour ne pas succomber aux exigences ridicules de notre société afin d’avoir une apparence physique de “filter” et pas de talent.  « Il y a de la place pour beaucoup d’autres femmes, mais elle doivent être prêtes a faire preuve d’intégrité face aux propositions indécentes pour avancer. Nous savons tous que c’est un comportement très toléré dans ce business en Haïti surtout que nous n’avons pas encore le mouvement #metoo », ajoute-t-elle.

 

Les fans de Tifane pourront s’attendre à quelques nouveautés avant la sortie de l’album. On retrouvera les voix de Mpumi Mabuza de l’ Afrique du Sud, Brown Punch de Tanzania et  de Wesli Louissaint sur ce projet. Au public haïtien, elle laisse ce message émouvant :  « Je suis reconnaissante d’avoir marqué leurs cœurs autant. Je sais que j’ai beaucoup manqué à mes fans mais je devais prendre le temps qu’il fallait pour arranger ma vie. La vidéo de Anye arrive dans une ou 2 semaines au plus tard. Mais elle est prête, je l’ai vue et je suis très excitée ».

 

Luc DUFRESNE

Comments

comments