Mikaben et BIC mettent ensemble leurs voix pour le droit des enfants. En effet, dans une vidéo intitulée ” Pou timoun yo“, les deux grandes pointures de la musique haïtienne exhortent les responsables à penser aux et pour les enfants. S’il s’agit là d’un sujet récurrent dans la musique et la société haitienne, la façon dont les deux artistes l’ont abordé l’assaisonne de nouveautés. Le beat à la Mika et les rimes, le silence à la BIC invitent à la réflexion mais aussi à la danse.

 

Entre-temps, Fantom et T-Bouton parlent d’aller rapidement. La vidéo ” Byen vit ” est sortie. S’il ne s’agit pas du Fantom engagé, décrivant et dénonçant la réalité haïtienne, on reconnaît tout de même sa patte. C’est sous une envolée lyrique rapide et assez humoristique que les deux rappeurs gagnent le pari. Pour preuve, la vidéo a rapidement franchi la barre des des dix mille vues.

 

Bigo, Tony Mix et Izolan invitent au plaisir pendant ce temps. ” Kitem pran plezi M ” devait sûrement sortir pendant les vacances mais la coupe du monde et la situation politique du ayant rendu sa sortie peu propice, c’est à la fin du mois de septembre que le public pourra vraiment le savourer. Ce qui n’enlève rien à la qualité de la vidéo et au son vacancier. Si Bigo parle de profiter de chaque moment de la vie comme un choix de vie, Tony Mix vient ajouter un bémol en exhortant à la protection et Izo, lui,  sous-entendrait de profiter de la vie selon ses moyens.

 

Comme on dit chez nous : “Tout moun jwenn ! ” Les enfants, les adultes et amants ont de quoi se régaler.  Que du bonheur, que du hit…que du plaisir!

 

Alain Délisca