Se faire appeler par le nom de son pays et être prête à le représenter fièrement avec sa voix, n’est-ce pas un signe de patriotisme ? En effet, Ayiiti Coles, qui a choisi de conserver “Ayiiti” comme nom d’artiste, assume et fait flotter le bicolore partout où elle passe. Dans son dernier clip intitulé “Manman”, elle montre clairement son attachement à sa terre d’origine.

 

Née d’un père franco-haïtien et d’une mère chilienne, *Ayiiti* a d’abord entamé sa carrière musicale avec des titres en anglais. Ses deux projets « Shizo » (2012) et « No Heartbreak » (2014) l’ont dévoilée au grand public Haïtien et de la diaspora. On prend toujours plaisir à bouger sur  «Voodoo you do» et «Zeptima». La jeune artiste a su mélanger la culture haïtienne (Le vaudou) avec l’électro pop et l’alternative. Ce qui fait son originalité.

 

Ayiiti laisse sa passion et son ressenti imprégnés tout son art. Son dernier titre  « Manman» l’en témoigne grandement.  « Ça fait longtemps que je voulais m’exprimer à travers un morceau ce que j’ avais dans mon cœur. La métaphore  avec le concept maternel m’a permis de mettre à nu mes sentiments », dit-elle à cœur ouvert. Le clip réalisé en Haïti met en exergue de beaux paysages et quelques sites touristiques.  «Peyi Dayiti se manman mwen, se manman nou tout antanke ayisyen. Menm si gen de fwa relasyon nou avèk li, lanmou nou gen pou li ka difisil, nou pap janm ka abandone li, nap toujou vle la pou li/avè l», chante Ayiiti qui a voulu partager son amour pour sa patrie avec ses concitoyens.

 

Très connu pour ses chorégraphies épiques, l’artiste a choisi de ne pas en faire pour cette vidéo.  « Je voulais montrer de façon exclusive, Haïti sous différentes facettes. Le présenter au monde entier afin que quiconque soit émerveillé par la grandeur de ce pays ». 

 

Ayiiti a déjà un album en préparation et elle promet à ses fans qu’ils en auront des nouvelles bientôt…

 

Luc DUFRESNE

Comments

comments