« Lè’w boule on mache kote’w lage madan sara yo ? »..Le marché Hyppolite incendié 10 ans après le précédent…

Le marché Hyppolite, mieux connu sous le nom de « Mache an Fè », qui est l’un des plus emblématiques marchés publics du pays, a été incendié dans la nuit du 12 au 13 février 2018 et, apparemment, nul ne sait comment c’est arrivé.

Pour le moment, aucun bilan officiel  n’a été présenté au grand public cependant les constats montrent que les dégâts causés par cet incendie sont considérables.

Pendant que quelques marchands essayaient en vain durant la matinée du 13 février, de sortir des flammes le reste de leurs marchandises, d’autres investissaient les rues de la capitale en exigeant l’annulation du troisième jour gras.

A ce sujet, beaucoup se demandent est-ce qu’il y aura vraiment une troisième journée festive quand tout le monde sait qu’en ce moment plus d’une centaine de parents qui ont vu leurs marchandises incendiées sont en larmes ? Est-ce qu’on peut vraiment laisser chez soi pour se rendre au champ-de-mars pour s’amuser pendant que nos compatriotes se noient dans leurs larmes ? Est-ce qu’on peut mettre de côté cet incident et continuer à se déhancher ?

Roody Roodboy ne se croyait pas si bien dire quand il a écrit ces fameuses phrases qui s’inscrivent dans le texte de sa méringue carnavalesque de 2018 : « Lè w’ boule yon mache, kote w’ lage madan sara nou yo ? Woy ! Ou mechan ! Ayisyen parèy mwen yo  mechan. »  Maintenant est-ce qu’il va porter son soutien à ces marchands ? SI oui, comment ?

Il est clair que le mardi gras aura bien lieu quand on constate que le champ-de-mars est déjà rempli de gens qui sont impatients de danser sous le rythme de leurs groupes favoris et, de savoir qui, cette année remportera le titre de champion du carnaval national.

Rendez-vous 14 février pour fêter la St-Valentin pour ceux qui ont ce devoir, pour regarder le match choc de la ligue des champions de cette années, et, pour savoir qui a été sacré champion du carnaval national.

RPlayer

 

Comments

comments