Jay B Seth, de son vrai nom Billy JOLICOEUR, est né le 22 février 1996 à Carrefour, dans la zone de Lamentin 54. Il vient d’une famille chrétienne dont les parents : Elsie JEAN-JACQUES et Nesly JOLICOEUR viennent respectivement de Jérémie et de Jacmel, mais il est élevé par ces derniers dans sa commune de naissance avec ses quatre (4) frères et ses six (6) sœurs. Billy est le deuxième enfant de sa famille, en termes d’âge, aussi il est premier garçon.

Billy a fait ses études classiques au Collège Frère Sylvain (Kindergaten) et à l’institution Mixte Frère Altidor, depuis sa classe de première année fondamentale jusqu’à sa classe terminale en 2016. A présent, il n’a pas encore entamé ses études supérieures voire professionnelles parce qu’il manque de motivation, il préfère se concentrer sur sa carrière de rappeur.

Il fait de taille 170 cm pour un poids d’environ 65 kg. Sa peau, ses cheveux crépus ainsi que ses yeux sont de couleur noire. Jay B, pour ses préférences, aime la couleur bleue, les filles jaunes, BUGATTI et Mercedes Benz sont ses marques de voitures préférées. Il adore les délicieux plats du pays. Busta Rhymes, Lil Wayne, Kerry James et K-Libr sont les artistes préférés de Seth. Son acteur préféré est Ducobu. Comme sport, il aime beaucoup le football qu’il pratique assez régulièrement, et le tennis. Pour les boissons, Il n’a aucune préférence, surtout il ne boit pas d’alcool. En plus de la musique, il est un passionné de l’art, il sait faire des portraits. Son plus grand rêve est de devenir une grande star de rap de standard international.

En 2006, « Kijan’l te ye » la meringue carnavalesque de Barikad Crew avait beaucoup capté son attention, une chanson qu’il faisait tourner en boucle afin de connaitre par cœur les paroles. De là étant, des sentiments/envies de devenir rappeur commençaient à se développer chez lui. En juin 2008, suite au terrible accident qui a causé la mort de trois (3) rappeurs de BC, avec comme motivation de remplacer voire dépasser son rappeur préféré du groupe « DADE », il a commencé ses mouvements de mis en train, en écrivant quelques petits textes comme « Je t’aime maman », inspiré de tous les sacrifices de sa tendre maman pour lui et ses frères et sœurs. Il visait, ainsi, à témoigner tout son amour et son respect pour sa mère autant que pour toutes les mamans du monde. Malheureusement, il ne l’a pas pu produire par faute de moyen. Cependant, il commençait déjà à interpréter sur scène, en groupe, les musiques de ses artistes/groupes préférés, afin de faire son entrée dans le rap.

Son nom d’artiste « Jay B Seth » vient de la prononciation anglaise des deux (2) lettres initiales « J et B » de son nom complet. « Seth » est un surnom que sa mère lui a donné, en guise de farouche, parce qu’il aimait beaucoup un acteur nommé Seth Cohen dans la série « Newport Beach » diffusée à l’époque sur Télé Superstar 68. Pour plus d’authenticité et pour sa manière de « rapper », il a choisi d’associer à ce nom son slogan « Le p’tit impossible ». D’où la signification de « Jay B Seth le p’tit impossible ».

Jay B Seth avant d’entamer sa carrière d’artiste solo faisait partie du groupe « Team Formidable Haïti» créé le 26 décembre 2013. Le groupe était constitué de onze (11) jeunes artistes talentueux dont six (6) rappeurs, à savoir : Day J, Fatal BZ, P L, Weedje, Jay B Seth et son frere DJ Sly. Ils s’étaient mis ensemble pour, en plus de se servir de leurs talents, contribuer économiquement avec le peu que chacun d’eux avait pour pouvoir répondre à leurs besoins. Ainsi, il a pu enregistrer son premier titre « Etwal», dans la maison de production de M. mixx. Au sein du Team, il était très apprécié par les autres, on le voyait comme un leader, il était un très bon collaborateur et aussi très compétitif. Il travaillait toujours pour être le meilleur lyriciste sur les tracks. De ce fait, il a souvent été qualifié d’être le meilleur sur les morceaux tant par les autres artistes que les fans.

Pour poursuivre son rêve de devenir un grand artiste du monde du « Rap kréyòl », Jay B Seth a quitté TFH en novembre 2015 pour lancer sa carrière « solo » en janvier 2016 avec sa première musique en solo « impossible en personne ». Mais, bien avant, sous la direction du label « En vedette production », Miche de Payen, « Hits 56 », lui a invité, en décembre 2015, à chanter en collaboration avec dix (10) autres jeunes artistes sur un projet de musique pour la fête de noël. La musique était titrée « Fò’n fete ». Ce projet avait permis au public de faire la connaissance de plusieurs bons jeunes talents tel que Jay B Seth, jugé, par certains, d’être le meilleur rappeur sur le projet. Grace à ses propres moyens et le support de certaines personnes qui lui sont proches : DJ Sly, Day-J, Glemsky Orion, etc. il a pu produire : « Never let you go feat Glemsky Orion», en 2015 ; « Konprann mwen feat  Glemsky Orion », en février 2016 ; et « M pa moun », en novembre 2016.

Son style de rap est à caractère social, sentimental et ego trip. Un an après avoir lancé sa carrière solo, il a signé avec Sound Maker Empire le 3 janvier 2017. Et, au cours de cette année il est devenu plus productif que les années antérieures, en produisant déjà quatre morceaux qui sont les suivants : For my haters (sortie en mars), Loin des yeux près du Cœur (musique sentimentale et qui a fait l’objet de son premier vidéoclip), Plas mwen (c’est son titre le plus apprécié par le public et qui a augmenté sa popularité dans le rap game) et Verite lè’m anvi’w.

Jay B Seth se révèle d’être, aujourd’hui, à travers son talent, son style et son dévouement, l’un parmi les jeunes rappeurs très prometteurs en production actuellement dans le « rap game ».

Comments

comments